Le monde perdu

Imaginez-vous au cœur du mandement de La Mure en Isère, sur le plateau de la Matheysine (Maltaisana), entre lacs et montagnes.

 

Vous êtes dans le hameau de Versenat (Vercenatum) situé sur la commune de Susville, à 1000 m d’altitude.

 

Une modeste chapelle privée érigée en 1823 a traversé le temps, résistant aux rigueurs du climat et aux tassements du sol liés à l’exploitation minière souterraine.

 

Deux siècles d’archives conservées nous font revivre ce monde perdu.

Fermer

Histoires de familles

Entre 1766 et 1970, 2 familles réunies autant par le hasard que la nécessité ont vécues à Versenat:

- La famille GRAS/GIRAUD, propriétaires cultivateurs et tailleurs de pierres a construit cette chapelle.
- La famille GALVIN, laboureurs et mineurs d’anthracite, l’a entretenue.

 

Tous ont porté cette flamme à travers le temps afin que cette chapelle demeure un lieu de culte.

 

Mais si une famille a une histoire, il y a aussi des “histoires” dans toutes les familles.

Les archives familiales nous livrent quelques secrets.

Fermer

Une chapelle pour l'éternité

Jean GRAS, maitre tailleur de pierres à Versenat, épaulée par son épouse Catherine REYNIER, ont construit cette chapelle de leur propres mains. A leurs yeux rien n’était assez beau pour magnifier Dieu.

 

Ouverte aux fidèles dès 1823, cette chapelle s’est enrichi au fil du temps, d’objets liturgiques pieusement conservés par les familles propriétaires de ce lieu de culte.

 

Après un long travail de restauration, la chapelle de Versenat ouvre maintenant ses portes au public.

Fermer